Confrence sur l'immigration italienne




Qu'est ce qui peut bien pousser quelques professeurs, un informaticien, plusieurs ouvriers, un ppiniriste, des retraits , une directrice d'cole, un ex boulanger, venir couter, salle des ftes de la mairie, une confrence sur ce qui se passait La Seyne entre 1850 et 1900 ?

Simplement l'envie de savoir o s'enfoncent les racines qui en font aujourd'hui pour certains de vieilles branches, en toute amiti, pour d'autres de jolies plantes., (galement en toute amiti, mon pouse lit ce journal !! )

Eh bien, Fernand NICOLAS nous les a dterres, ces racines, dans leur partie italienne. Au prix d'un beau travail personnel , de recherches dans les recensements de la ville, dans de nombreux ouvrages dans les archives.

La salle tait compose en majorit des rejetons actuels de ceux qui sont partis un jour du Pimont, en train, parfois pied. Ils sont arrivs aspirs par les chaudires des bateaux qu'ils allaient construire aux FCM . Ces bateaux qui allaient porter sur les mers du monde entier la renomme de la ville.

Ou partis de Prosida sur leurs bateaux , pour devenir pcheurs a Saint mandrier. Ils se sont installs en majorit dans les rues donnant sur la Place de La Lune. Dcrits comme une peuplade trange par Georges SAND, ( un peu mieux que les Provenaux, mais si peu ! ), venus souvent des mmes villages de ce Pimont si voisin et si lointain.

Aujourd'hui, chaque Seynois ou presque a un aeul issu de cette rgion.

D'ailleurs , quand je distribue des tracts dans le Centre Ville, devant les noms sur certaines ranges de boites lettres, je me crois dj en vacances dans le village du Pimont o nous allons chaque t.

Que dire de plus ? les anecdotes maillant le dbat qui a suivi ont permis de constater que certaines ractions d'aujourd'hui face "l'tranger" ne sont pas, hlas, des ides nouvelles. Mais qu'on est toujours "l'tranger" de quelqu'un.

Encore merci Fernand Nicolas, en esprant que cette Confrence sera renouvele.

De toutes faons , le Groupe "Identit seynoise" issu de l'Association Faire du Neuf Avec Vous a dans ses projets l'organisation d'un cycle de confrences sur les origines de la ville et de ses habitants.

Alors bientt sans doute .
Louis Vaisse

Article paru sur la Marseillaise, vers.... 1996 ???
























Retour Menu La Seyne
Page realisees par Louis VAISSE
Compteur Orange