Liste




le vieux ronchon...


L’été s'en est allé poussé par le mistral
Visiter d'autres lieux, voir d'autres paysages
Bon vent, a l'an qué Ven,* après tout c'est normal
Je n'aimais vraiment pas la cohue de la plage.

Je ne suis pas chasseur que puis je faire alors
La pêche me fatigue, le rugby, c'est fini
La pétanque, peut être mais ce n'est pas mon fort
Et pour noircir tout ça, dehors c'est triste et gris.

Il pleut, quel temps de chien... il reste la télé
Voyons donc le programme, où est Télé Sept Jours
Oh merde l'essentiel que j'allais oublier
Ma femme m'a bien dit de programmer le four.

Quelle complication... faudrait être savant
Pour saisir les fonctions de ces tas de boutons
Deux heures de cuisson, c'est fait... et maintenant
Attendons que ça cuise.. .est ce que ce sera bon ?

Si encore le soleil pouvait venir sécher
De ses rayons d'automne les taillis, les vallons
Je pourrais à mon aise dans la forêt du Mai
Aller a la recherche de quelques champignons.

Hélas, pour cette année mon pauvre malheureux
Les quelques pissacans et safranés sanguins
Sont bien rares il est vrai et en plus tous véreux
Malchanceux que je suis j’ai rebroussé chemin


* An qué ven. L'année prochaine.
* Pissacans. Champignons que l'on ramasse . . à défaut.
* Safranés. Lactaires délicieux.

Retour Menu La Seyne

Page realisees par Louis VAISSE