Liste




Oh !! Pardon…


 

Qu'est ce qui m'a pris ainsi de déranger les muses 
D'en haut, Apollinaire doit rire gentiment, 
Et, appelant Prévert qu'un simple rien n' amuse, 
Ce gros balourd sur terre, il se prend pour un grand!  

Et puis l'ami Breton empreint de dadaisme 
Est bien vite arrivé pour aussi se gausser, 
C'est l'Ă©cole nouvelle, celle du gagatisme 
Voyons un peu plus loin, on va bien se marrer!  


Réveillée en sursaut la très douce Erato, 
Ne pouvait elle aussi rater l'événement 
A coup sûr, pour le style ça mérite zéro 
Seul Lapointe * avant lui, m 'avait fait rire autant!  

Les anges chahuteurs propageaient la nouvelle 
Allant de ci, de là, l'annonçant même aux vents 
Faisant sonner trompettes et retentir crécelles 
Pour annoncer Ă  tous le motif du boucan.  

Gainsbourg est prévenu, hirsute, encore bourré 
Bande de malappris, emmerdeurs, petits cons 
Que vous a pris 1 'idée de tous nous réveiller 
Laissez moi dessoûler et... baissez donc d 'un ton!  

Ronsard, Rimbaud, Racine, même Léo Ferré 
De l'Ă©ternel tombeau se sont fendu la pipe 
Et en tremblant de joie, claquant des osselets 
Qu 'est ce qu 'il est rigolo, mais qui donc est ce type!  

Y a t- il quelqu 'un ici qui connaît le rugby 
Giraudoux, Montherland, et ceux de Lakanal, * 
Venez nous dire tout sur ce Giovannetti 
Qui se dit inspiré par les Dieux de 1 'ovale.  

Je vous laisse hommes grands, dans votre longue nuit, 
Poète de quartier, c'est vrai je le confesse, 
Je sais bien que ces mots, ces mots simples d'ici 
N'Ă©galeront jamais vos Ă©crits de noblesse.  


* Chanteur. Immortel interprète d'Aragon et Castille. 
* Lycée de la région pansienne. Berceau du rugby intello.

Retour Menu La Seyne

Page realisees par Louis VAISSE